Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Gestion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Gestion le Ven 19 Mar - 0:20

Voir le profil de l'utilisateur http://btsmucnrc2009-2011.forumactif.com
Calculs commerciaux
1. Coefficient et proportionnalités
Coefficient multiplicateurs :
Il s’agit d’un chiffre qui permet de passer du prix d’achat HT au prix de vente TTC

PA HT x cm=PV TTC
CM= PV TTC / PA HT
Cout = ensemble de prix

2. Calcul de TVA

Taux normal : 19,6%
Taux réduit : 5,5%
Taux très réduit : 2,1%
La TVA est perçue par l’état et payée par le consommateur final. On distingue différents taux de TVA.
S’il s’agit d’une vente on parle de TVA collectée
S’il s’agit d’un achat on parle de TVA déductible
Au final la TVA à reversé est égale à : TVA collecté – TVA déductible qui sera déduit de la prochaine déclaration
Si la TVA collecté est supérieur alors, il y a un crédit de TVA
La déclaration de TVA
Prix de vente HT x (1+taux de tva)= PV TTC
Prix de vente HT x Taux de marge = Montant de TVA
Prix de vente TTC – PV ht= montant de TVA
PV TTC / 1+taux de TVA = PV HT

3. Calculs de remise et majoration

Remise : quantité importante
Rabais : produits détériorés ou non conforme
Ristourne : en fonction du chiffre d’affaires net HT

PA HT x Taux de remise = montant de la remise
PA HT x (1-Taux de remise) = Prix remisé

Taux d’évolution annuelle moyen :
TEAM : (VA/VD)ex1 / n -1  (VA/VD)ⁿ

PA HT x Taux de majoration = montant de majoration
PA HT x (1+Taux de majoration) = prix d’achat majoré

4. Calculs de marge

CA=PVu HT x quantité vendue

Marge = CA – couts
Marge sur coût variable = CA – coûts variables
Charges fixes = charges à payer tout les mois (récurrente) ex : loyers, salaires

Taux de marge= (PV-PA)/PA x 100
Il représente la marge commerciale exprimé en % du prix d’achat
Taux de marque = (PV-PA)/PV x 100
Il représente la marge commerciale exprimé en % du prix de vente

5. Manipulation d’un taux de marge et d’un taux de marque

PA HT x taux de marge= marge commerciale
Pa ht= Marge / Taux de marge
PA HT = PV HT / 1 + taux de marge
* Il ne faut jamais écrire 1 + taux de marque
PV HT = PA / 1- Taux de marque

6- Calculs des évolutions

Taux d’évolution

CA – CV =marge brute = MSCV
Marge brute – CF = marge nette = résultat
CA – CF – CV = marge nette= résultat

______________________________________________________________

Les opérations de règlement

1. Les éléments de la facturation

a) La TVA
Il existe plusieurs taux de TVA. C’est le client final qui la supporte et l’état qui en bénéficie

b) Les réductions
• La remise : en cas de commande importante ou de fidélisation de client
• Le rabais : produits non conforme ou retard de livraison
• la ristourne : elle se calcule en fin d’année sur le CA HT en guise de cadeaux au client (calcul par tranche)
(ex : CA net 12 500€
Tranches d’achat : Taux de ristourne : Calcul de la ristourne :
- O à 5000€ 1 % 5 000 x 1% = 50
- 5 000 à 10 000€ 3 % (10 000 – 5 000) x 3% = 150
- au-delà 5 % 2 500 x 5% = 125 soit 325 HT  TVA 19,6% = 63, 70€  388,70€)
CES TROIS REDUCTIONS ONT UN CARACTERE COMMERCIAL

• Escompte : accordé dans le cadre d’un paiement comptant ou anticipé. Escompter la lettre de change c’est anticiper la date d’échéance.
Calcul de l’escompte : E = (Valeur nominale x Taux x nombre de jour d’avance) / 36 000
CETTE REDUCTION A UN CARACTERE FINANCIER

• Avoir : en cas de retour de marchandise ou omission de réduction habituelle

Il ne faut pas oublier de reprendre les remises qui existaient sur la facture d’origine

c) Les majorations
• Frais de port ou transport, les emballages consignés…

d) L’établissement d’une facture

Brut
Remise en % -_______
Net commercial (1) x
Rabais en % -_______
Net commercial (2) x
Escompte en % -_______
Net financier x
Frais de port +_______
Total HT x
TVA % +_______
Total TTC x
Acompte -_______
Net à payer X

2. Les modes de règlement

a) Comptant
Chèque, espèces, virement, prélèvement, TIP, manda, CB

b) A terme
Règlement, 30 jours, 60 jours fin de mois.
La lettre de change : c’est un document établi uniquement entre professionnel à l’initiative du fournisseur



3. L’escompte d’une lettre de change

Le fournisseur effectue une vente. Il envoie une facture accompagné d’une lettre de change au client. Celui-ci signe et donc accepte le document. La lettre de change est renvoyée au fournisseur à partir de ce moment le fournisseur à 2 options :
- Le fournisseur patiente jusqu’à la date d’échéance. Des frais et/ou des commissions peuvent-être prélevé.
- Le fournisseur à besoin de liquidité, il va donc anticiper la date d’échéance. Son compte sera crédité sans déductions faite de frais/commission, intérêt = agios. Il va donc escompter la lettre de change

_______________________________________________________________________

L’analyse de l’exploitation

Introduction : le compte d’exploitation ou de résultat est un état financier établi au moins une fois par ans par l’entreprise. Il regroupe l’ensemble des charges et des produits (HT) de l’exercice comptable. Ce tableau est à destination du Fisc. Il permet de calculer le résultat afin de savoir si l’exploitation ou l’activité de l’entreprise est rentable ou pas. Le résultat peut-être un bénéfice ou une perte.


I. Les charges


A) Charges d’exploitation

- Les achats et la variation de stock :
•Achat : on distingue différents type d’achat  matière première, fourniture, marchandise
• Stock: variation de stock = stock initial – stock final
SI > SF alors il y a déstockage
SI < SF alors il y a stockage
• Cout d’achat des marchandises vendu = prix de reviens des marchandises vendu = achat + ou – la variation de stock.

- Charges externes ou service extérieur :
Il s’agit de l’ensemble des charges versées à des tiers extérieurs par l’entreprise (ex : loyer, assurance, Edf, publicité, transport…)

- Charges de personnelle :
Salaires et cotisations.

- Impôts et taxe :
Il ne s’agit pas de la TVA ni de l’impôt sur la société mais de taxe d’apprentissage, taxe professionnelle, taxe sur les salaires…

- Autres charges :
Il s’agit d’éléments qu’on ne peut pas placer ailleurs.


B) Les charges financières
Il s’agit principalement des charges d’intérêt, des escomptes accordées et de perte de changes.

C) Les charges exceptionnelles
Il s’agit de charges n’ayant pas un caractère répétitif, amende, dommage et intérêt…


II. Les produits

A) Les produits d’exploitation

- Chiffre d’affaires :
Il inclut la vente de marchandise et la production vendue.

- La production stockée et immobilisée :
Produits fabriqués non vendu et la production immobilisée correspond aux travaux réalisé par l’entreprise pour elle-même.

- Les subventions d’exploitations :
Elles peuvent être attribué en cas d’embauche ou lorsque l’activité de l’entreprise est liée à la préservation de l’environnement par exemple.

- Autres produits :
Comptes « poubelle » coté produit

B) Les produits financiers
Il s’agit des revenus de titres de participation, de valeurs mobilières de placement et d’escomptes obtenus

C) Produits exceptionnels
Il s’agit de produits sur des opérations n’ayant pas un caractère répétitif.


La différence entre la somme des produits et la somme des charges donne le résultat. Celui-ci peut-être une perte ou un bénéfice.

III. Elaboration du compte de résultat

CHARGES PRODUITS

- Charges d’exploitation


- Charges financières


- Charges exceptionnelles


- Participation des salariés
IS

- Total charges
Bénéfice

- Total général
- Produits d’exploitation


- Produits financiers


- produits exceptionnels





- Total produits
Perte

- Total général




Si le résultat est une perte, le montant es indiqué sans le signe ‘- ‘ coté produit
Si le résultat est un bénéfice, le montant est indiqué sans les signe ‘+’ coté charge
Il faut d’abord dire à quoi elle correspond c'est-à-dire la définir !

Calcul de la CAF :
- Caf = (Somme des produits – les reprises sur amortissement et provision – la ligne sur opération capital coté produit exception) – (somme des charges – tout les dotations aux amortissements et provision – la ligne « sur opérationnel » coté charge exceptionnel)
- Caf = résultat net + tout


Je tien a remercier Antoine pour m'avoir donner ses cours afin que je puisse vous les mettres sur le fofo

Je tien a dire que ce poste seras bien évidement peaufiné j'attend l'apres midi de ce mardi pour pouvoir le faire Smile


________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________


____________________________________________________________________

Chapitre 5 : Le choix des investissements



1)La notion d’investissement
a)Def.
L’investissement est l’emploi d’un capital dont on attend un profit dans l’avenir . En comptabilité l’investissement est synonyme d’immobilisation.

b)Caractéristiques :

- le montant du capital investi
- Il s’agit de la durée pendant laquelle il y a des conséquences financières
- les cash-flow : l’ensemble des flux monétaire (recettes et dépenses)

2)les bases des calculs financiers
a)la valeur acquise :



Vn = V0 x (1+ i) ⁿ * nombre de période de placement


La valeur acquise est obtenue suite a un placement initial, augmenté des intérêts sur N période.
Les intérêts ainsi calculés sont nommés : intérêt composé

Valeur acquise = montant initial + somme intérêts

b)La valeur actuelle :
Inverse de la valeur acquise

Nous cherchons la valeur initial
Nous connaissons la valeur N


La valeur actuelle est obtenue a partir d’une valeur connue (valeur acquise)

V0 = Vn /(1+i)ⁿ = Vn x (1+i) ‾ ⁿ


c)Valeur acquise par le placement d’une suite d’annuités constantes

Une suite d’annuité constante est le placement d’une même valeur a chaque même date pendant N période.
On peut ainsi calculé la valeur acquise de la manière suivante :

Vn = a x ((1+i)ⁿ -1)/i

a : l’ annuité constante
I : taux intérêt
N : nombre de période
Vn : Valeur acquise
__________________________________________________________________
Exemple
L’entreprise place 1000 € a un taux annuel de 6% pendant 4 ans.
Calculer la valeur du capital constitué .

Ex : 1000X((((1+0,06)^4)-1)+0,06) = 4374,62

__________________________________________________________________
d)La valeur actuelle d’une suite d’annuité constante


Une entreprise ne peu rembourser que 5625 € par trimestre si elle devait emprunter pour investir.
Le taux d’intérêt trimestriel est de 2,5%

Combien peut-elle emprunter pour une période de 10 trimestres ?

V0 = a x (1- (1+i)‾ ⁿ)/i



= 5625x [(1-( 1+0.025)^‾10)/0.025]



3) Les critères d’appréciations du projet

a)La valeur actuelle net (VAN)

Pour effectuer ce calculs il est nécessaire d’établir un tableau, puis d’appliquer la formule suivante :



Dernière édition par Sophie MUC le Lun 28 Juin - 23:59, édité 5 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://btsmucnrc2009-2011.forumactif.com
Chapitre 6 : la gestion budgétaire de l’entreprise .


Le budget :
Le but des budget est de connaitre sa trésorerie en fin de mois .

a)Le budget des encaissements

Il s’agit essentiellement des ventes, des subventions.
Les ventes sont a prendre en compte pour leur montant TTC, montant réglé par le client.
Il faut distinguer la partie réglé au comptant, donc encaisser dans le mois de la vente de la partie réglé à crédit qui entraine un encaissement différé .

b)Le budget des décaissements

Il s’agit de tous les décaissements (charges courantes, achats, investissements, TVA a décaisser.
Les montants a prendre en compte sont TTC, réglé par l’entreprise.
Il convient de distinguer la partie réglé au comptant, donc décaissé le mois même, de la partie réglé a crédit donnant lieu a un décaissement différé

c)Le budget de trésorerie
Il résume l’ensemble des budgets précédent



La trésorerie initial est la trésorerie final de la période précédente .

Il sera parfois nécessaire de chercher les informations dans différentes sources comptables : la balance de la période antérieur

d)Le budget de TVA

ON distingue :
• la TVA déductible => achats
• la TVA collecté => ventes

L’entreprise doit payer la TVA le 15 du mois précédent l’achat ou les ventes .

La TVA à décaisser est la différence entre la TVA collecté et la TVA déductible .
La calcul donne la TVA à payer.

e)Les actions sur le budget de trésorerie

Il faut éviter les situations suivantes :
- Les excédents : si la trésorerie est excédentaire, le mangeur dispose d’une marge de manœuvre, il peut donc donner aux commerciaux d’avantage de souplesse lors de la négociation des délais de règlement avec les clients .
La trésorerie peu également être une source de financement pour différentes opérations commercial a venir . Elle peut également être placé afin de produire des revenues financier. Il faut que ceux ci soit disponible.
- Les découverts: dans ce cas la, les banques prélèvent des agios.







Ceci est le cours de gestion du vendredi 23 Avril Smile
à noté qu'il y a un support d'exercice, que j'ai pris pour les absents.
J'ai également pris les derniers devoir de gestion .




Voir le profil de l'utilisateur http://btsmucnrc2009-2011.forumactif.com

4 Re: Gestion le Jeu 8 Juil - 0:33



Voir le profil de l'utilisateur http://btsmucnrc2009-2011.forumactif.com

5 Re: Gestion Aujourd'hui à 17:17

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum